UA-73135419-1

Les lois de la physique appliquées aux relations amoureuses II (le retour)

pomme.jpgChapitre 8: La loi de Curie

Selon la loi de Curie, la susceptibilité magnétique du matériau est inversement proportionnelle à la température. Je constate avec étonnement que cette loi s'applique parfaitement à certains représentants de la gent masculine... Pour ces hommes dits "ferromagnétiques", le point de Curie est la température émotionnelle à laquelle il perdent leur aimantation spontanée pour la femme qui les attire. Au-dessus de cette température, ils se retrouvent dans un état désordonné dit « paramagnétique ». Je retourne au labo faire quelques tests, afin de déterminer si cet état est effectivement réversible.

Chapitre 9: Le modèle de corps noir

Le "corps noir" serait un homme apparemment idéal mais qui absorberait toute l'énergie qu'il recevrait, sans en réfléchir ni en transmettre. L'amour étant un rayonnement, il serait absorbé totalement et l'homme devrait donc apparaître comme sombre, d'où son nom.

Chapitre 10 : Le principe d’inertie de Newton

Tout corps persévère dans l'état de repos amoureux dans lequel il se trouve, à moins que quelque force, comme le désir, n'agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d'état. Autrement dit, s'il n'y a pas de désir qui s'exerce sur le corps, la direction vers laquelle pourrait aller la relation ne change pas, ou ce qui revient au même, sa concrétisation est nulle.

Chapitre 11 / La maxime d’Antoine Lavoisier

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». De même, le sentiment amoureux est la transformation d’un idéal ou d’un fantasme préexistants. Si cet amour est déçu, il ne se perdra pas, mais servira à alimenter un nouveau fantasme, toujours plus précis, toujours plus inatteignable. C’est selon ce principe que les femmes continuent invariablement de croire au Prince Charmant, malgré des échecs répétés.

 

Lien vers Les lois I: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/11/11/les-lois-de-la-physique-appliquees-aux-relations-amoureuses.html

Lien vers les Lois III: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/12/07/les-lois-de-la-physique-appliquees-aux-relations-amoureuses.html

Lien permanent Catégories : Science 4 commentaires

Commentaires

  • L'homme sombre
    N'est pas de ceux qui encombre
    Et pour ne pas perdre cette ombre
    Les femmes sombrent
    En nombre
    ;o)

    J'attends le résultat des test de la loi de Curie avec curiosité ;o)

  • Et moi donc Loredana.... mais les résultats se font attendre. Le paramagnétisme est un état parfois durable.

  • Vos théories doivent aussi s'appliquer à certains hommes...jusqu'à la Princesse Evanescence. Ensuite ils deviennent de la matière sombre...
    Merci pour vos petites théories érotico-scientifiques.

  • Bonjour.
    Si le Prince Charmant est l'oeuvre d'un homme alors le fantasme provient de sa manipulation par les vices de l'homme sur la femme.
    Si l'homme fait émaner ça de lui c'est qu'il est capable d'en être un. Mais alors c'est si glorieux pour la femme qu'il préfère les détours pour ne pas l'assumer.

Les commentaires sont fermés.