UA-73135419-1

07/01/2012

Attend-moi là, bébé!

 

Im-essayage-pretty-woman.jpegToute femme aguerrie à l'art du shopping connaît la règle no1: Ne jamais, je dis bien jamais, forcer son amoureux à l'accompagner. Et surtout pas pendant les soldes. Rien de tel pour traumatiser définitivement tout homme normalement constitué (et donc par essence allergique au shopping) que de le plonger dans un bain de femmes en furie, fouinant jusqu'aux coudes dans de grands bacs remplis de soutien-gorges ou de foulards en solde, pêchant, rejetant, scannant avec avidité les étiquettes marquées de rouge, comme en transe, puis s'arrachant mutuellement des mains les objets convoités.

Le tout sur fond de voix off mettant de l'huile sur le feu en annonçant toutes les 5 minutes que la vente flash est bientôt terminée, et que si on ne se dépêche pas de choisir n'importe quoi sans se préoccuper de la taille ou du prix, il ne nous restera que des regrets.

Ne vous fiez pas à la scène récurrente du film romantique américain classique, dans lequel on voit systématiquement, à un moment donné, Madame sortir maintes fois d'une cabine d'essayage, à chaque fois affublée d'une tenue différente, et Monsieur, ravi et charmé, faire de grands gestes pour les approuver ou les rejeter. Ca ne se passe jamais comme ça.

Déjà, la fameuse scène est toujours montée de façon très rythmée et rapide. Pourquoi? Parce que dans la réalité, c'est très long, et extrêmement ennuyeux. Car on ne voit jamais, dans le film, ce qui se passe vraiment dans la cabine. On se contorsionne, on sue à grosses gouttes sous les spots, les vêtements collent à la peau, nos cheveux deviennent électriques et ne ressemblent plus à rien au bout du troisième passage de pull, nos propres vêtements traînent sur le sol pas net (toutes les patères étant prises par nos nombreux coups de coeur à 50%), et on s'énerve car rien ne va.

Et dans la réalité, quand on sort de la cabine pour montrer la tenue à Monsieur, excédée de la bataille menée dans cet endroit exigu, il a rarement un avis aussi tranché que dans le film. Les mimiques ravies ou faussement dégoûtées sont le plus souvent remplacées par un "comme tu veux, c'est toi qui sais. On peut y aller maintenant?".

Non, vraiment, pour la paix et l'avenir de votre couple, ne traînez jamais votre amoureux dans les magasins. Et cela, même si on vous y propose une garderie pour hommes.

C'est le concept qu'un centre commercial toulousain a mis en place à l'occasion des soldes. Inutile de préciser que pour apprécier cet espace, il vaut mieux pour ces messieurs correspondre, au niveau de leurs centres d'intérêts, au stéréotype parfait de l'Homme. Un espace pour Ken, pendant que Barbie fait ses achats, en somme.

Car on est très loin de la garderie Ikea et de sa piscine à billes pleine de morve et autres fluides divers. Des conseils diététiques et sportifs, des massages, une bibliothèque, un espace vidéo avec jeux d'action, et des revues "typiquement masculines". Dernier argument de taille, "une hôtesse-animatrice accueillera les hommes et les conseillera".

Je ne sais pas vous, mais je n'aurais aucune envie de confier mon grand bébé râleur qui traîne les pieds d'un magasin à l'autre en maugréant "Quand est-ce qu'on rentre?" à une garderie remplie d' hôtesses qui lui prodigueront des massages, analyseront de près l'état de ses abdos, et lui proposeront de feuilleter des magazines sponsorisés par les prothèses PIP.

Et si on multipliait plutôt le nombre d'anneaux muraux devant les magasins, auxquels attacher sa laisse?

Commentaires

Votre blogue est vraiment bien.

Écrit par : Samuel M. Facebook | 17/10/2013

@Madame Armand.très agréable à lire cependant au sujet des maris encombrants faut faire comme nos grands mères ,faut les laisser à la maison
Les moyens pour se déplacer étaient différents soit mais à chacun son domaine dirait un ancien.Que je sache, depuis la nuit des temps aucun homme excepté en rayon quincaillerie n'aimera courir les boutiques
Quand à l'affabulation idiote du terme* bébé* le ridicule ne tue pas mais tout de même.
Un homme me dirait cela ,je lui dirais retourne biberonner chez ta maman.Ces séries américaines ne sont que stupidités pour couples immatures ayant peur de quitter le statut d'adolescent.Ce qui prouve bien vu leur succés qu'aux USA bourrage de crâne et manipulation diverses sont toujours d'actualité
très belle journée pour vous et merci pour votre blog

Écrit par : lovsmeralda | 18/10/2013

Les commentaires sont fermés.