UA-73135419-1

Juste une seconde...

Seconde.jpeg

Ce soir à minuit s'insérera dans nos vies une seconde intercalaire, un instant aussi poétiquement appelé "saut de seconde", histoire d'ajuster le temps universel coordonné aux variations de la rotation de la Terre. La dernière en juin était en 1997.

Que signifie cette seconde de plus? Rien, me direz-vous, et pourtant, certaines choses ne demandent qu'une seconde pour basculer. Un accident pour une seconde d'inattention ou le dernier soupir vers le néant, mais aussi un baiser léger ou une caresse, la réalisation soudaine qu'on est amoureux, un "oui" murmuré en robe blanche, l'entrée d'un spermatozoïde dans un oeuf accueillant, un verre d'eau jeté, un bulletin glissé dans une urne, une signature au bas d'un contrat... Cela peut être aussi le moment idéal pour dire: "Allez, ça ne prendra qu'une seconde", et agir.

Entre 23:59:60 et 00:00:00, je consacrerai pour ma part un battement de coeur et une pensée à quelqu'un que j'aime, accompagnés d'un sourire fugace... Et vous, qu'allez-vous faire de cette seconde additionnelle?

Commentaires

  • touchant !

  • Vous avez de toute évidence passé quelque temps sur ce sujet. Bien vu! Ceci est un poste de grand!

  • je ressusciterais Crécelle et ses brigands, c'est une vielle histoire: mais le temps nous manquera, je crois

  • Un superbe texte de plus, merci beaucup Catherine.
    Je vous souhaite tout plein de secondes de bonheur et de sourires, d'ici au prochain "bonus"... dans 15 ans ??!!

  • La date de la prochaine seconde intercalaire n'est pas encore connue, mais je vais guetter la chose ;)

  • J'ai eu beaucoup de plaisir à vous lire. L'idée est bien tournée! Quand le billet est paru, je n'avais rien à ajouter. Aujourd'hui j'ai envie de vous dire mon plaisir.

    :-)

Les commentaires sont fermés.