UA-73135419-1

27/07/2014

Impuissance

Gaza, Israël, guerreOn n'ose plus se plaindre de rien. Ni de la météo, ni de nos petits bobos. Tout cela devient futile, indécent, face à l'horreur. 

On n'ose pas avouer ne pas y comprendre grand chose. La désinformation et la manipulation sont partout, dans les médias, sur le net. On ne sait plus. On n'a jamais vraiment su. 

On est submergés par les publications, les indignations, les cris et les manifestations de rue de ceux qui pensent savoir. On envie leurs certitudes. 

On n'ose pas participer aux débats, de peur de dire des bêtises, ou de se faire virtuellement poignarder par un camp, ou l'autre. 

On est paralysés, tétanisés devant les images, les chiffres. Le décompte des morts est quotidien, et il nous assaille dès le saut du lit. Le chiffre du jour nous suivra partout, jusqu'au lendemain.

On se sent impuissants, et on l'est. On peut manifester, alerter son gouvernement pour qu'il agisse, pour qu'il condamne, mais n'est-il pas lui-même impuissant? 

Un frisson nous parcourt… 

Il pleut. 

Nos bobos se réveillent.

On se tait. Sur tout.

Commentaires

Exactement mon état d'esprit! Merci de l'avoir si bien exprimé!

Écrit par : didier bonny | 27/07/2014

@Catherine Armand ,toutes les femmes n'ayant vécu qu'en milieu pratiquement masculin et ce dès leur naissance savent que l'impuissance sexuelle peut memer à d'importants débourdements voire très agresssifs parfois
Et si je prends ce mot a bon escient quand on pense à la rigidité du système de la religion Islamisée les frustrations doivent être reines au sein de ces populations
Privez les hommes de caresses féminines et vous en ferez des bombes à retardement !
Bizarrement les premiers concernés ,les Britanniques semblent parmi ceux qui n'en font pas grand cas et pourtant !
toute belle journée pour Vous

Écrit par : lovsmeralda | 28/07/2014

Les commentaires sont fermés.