UA-73135419-1

31/07/2014

Déclaration d'amour

91930_t6.jpgPolémique autour du drapeau suisse au 1er août / Déclaration d'amour d'une marseillaise à son pays d'adoption:

Naturalisée en 1991 après avoir grandi en Suisse depuis l'âge de 6 ans, je sui profondément attachée à ce pays, à ses valeurs, à sa démocratie et à ses symboles. Au point que, je l'avoue, jamais je ne pourrai revivre un jour en France (j'ai tenté pendant 3 ans de vivre dans la belle ville de Bordeaux, mais je ne m'y suis jamais sentie chez moi).

Le drapeau rouge à croix blanche représente bien plus pour moi qu'un simple "bout de tissu", comme j'ai pu le lire ici ou là. Il me rappelle tout ce don je suis fière en tant que Suisse aujourd'hui. Ce pays, je n'ai pas choisi de venir y vivre, mais j'ai bien choisi d'y rester et d'y construire ma vie, avec un passeport rouge.

En tant que naturalisée, ma présence ici n'est pas le fait du hasard mais un acte volontaire, laissant derrière moi sans regret une autre culture, un autre mode de vie, un autre mode de pensée. Ce drapeau, c'est le mien à part entière, n'en déplaise à ceux qui mon considèrent comme une citoyenne de seconde zone, car non "de souche".

La souche, c'est moi qui l'ai plantée, et les racines sont profondément ancrées. Est-ce être "nationaliste" dans le mauvais sens du terme que de le déclarer? Oui, je suis de gauche, immigrée, et patriote.

Commentaires

Très belle déclaration, dont on ne peut que vous remercier et vous féliciter. Je vais souvent en France, et comme beaucoup de Suisses, j'aime et admire beaucoup ce pays. On espère que les Français trouvent un système politique plus satisfaisant que la 5ème, taillée sur mesure aux épaules d'un des plus grands hommes politiques de l'Histoire, mais dramatiquement peu adaptée aux hommes normaux, même président...
Après ça, on pourrait pinailler. Quelle Suisse aimez-vous ? Il y a d'abord des cantons...
Et la France n'est pas la même d'Est en Ouest et du Nord au Sud...
Il y a eu un "Des racines et des ailes" qui donnait la parole à un producteur de Salers, qui parlait très exactement comme un paysan fribourgeois ou vaudois sur sa montagne...
(Soit dit en passant, je suis très jaloux des Salers. Les plus belles vaches du monde. Bref...)

Écrit par : Géo | 31/07/2014

Les commentaires sont fermés.