UA-73135419-1

06/01/2012

Une forte personnalité

 

FemmeAuVolant.png"Ma femme a une forte personnalité" selon Philipp Hildebrand. En quoi cela nous intéresse-t-il? Parce que cette phrase entend justifier une transaction bancaire effectuée par Madame sans que son mari en ait eu connaissance.

Imaginez-vous. Spéculer sur des devises, de sa propre initiative. Il faut vraiment, pour une femme, avoir un caractère d'acier pour oser prendre ce genre de décision sans l'aval son mari. On est d'accord.

Ca veut dire quoi, d'abord, "une forte personnalité", quand on parle d'une femme? Qu'elle est ingérable, imprévisible, qu'elle n'obéit pas bien à son mari? Hildebrand va-t-il bientôt se défendre en arguant que son épouse avait ses règles ce jour-là, et qu'elle n'avait donc pas les idées claires?

Dommage qu'elle soit d'origine pakistanaise, Kashya, et non blonde. Cette caractéristique aurait tout justifié sans discussion. "Vous comprenez, ma femme est blonde, et elle fait parfois joujou avec l'ordinateur sans vraiment saisir les conséquences de ses actes" aurait-il pu dire.

Autre argument du patron de la BNS, passé presque inaperçu: "Nous nous sommes mariés tard". En quoi la date de leur mariage peut-elle d'une quelconque façon dédouaner Hildebrand? Depuis le début des années 90 (période de leur rencontre aux USA selon le Temps), Monsieur Hildebrand n'aurait-il pas eu assez de temps pour dresser Madame, et apprendre à la contrôler correctement? Kashya a-t-elle mené sa propre vie de façon indépendante trop longtemps pour être assez bien rentrée dans le moule du mariage, qui implique une obédience totale à son mari et aucune initiative personnelle?

Ceci dit, je me pose une question, sans doute naïve, car je ne connais rien à la finance: comment est-il possible pour une personne, même mariée à une autre, d'effectuer des transactions sur son compte personnel (et non sur un compte commun) sans l'assentiment de cette personne ou qu'elle en ait même connaissance? On peut donc en Suisse vendre ou acheter des centaines de milliers de francs de devises sur un compte pour lequel on a pas la signature? Eclairez-moi, je suis blonde, moi, par contre.

Mais quelle meilleure défense en effet, quand on ne veut pas assumer, disons, d'avoir abîmé seul sa voiture en se garant, que de dire que c'est sa femme qui était au volant? "Que voulez-vous, elle a une forte personnalité et conduit parfois ma voiture sans mon autorisation" dira le mari en soupirant.

On sait ce qu'il en est des femmes au volant... ou des femmes qui s'essayent malencontreusement à la spéculation sur les devises... ça pardonne tout, non?

 

14:39 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : hildebrand, bns |  Facebook |