UA-73135419-1

07/12/2011

Les lois de la physique appliquées aux relations amoureuses III

 

formation-plongee-PADI-1.jpegChapitre 12: Le principe de Pascal.

La pression augmente en fonction de la profondeur des sentiments. Ce phénomène est bien connu de ceux qui osent plonger vers l'inconnu. Dès le premier baiser, la pression est deux fois celle constatée au niveau du premier rendez-vous. N'hésitez donc pas à déclarer votre flamme en kilopascals, ce sera du plus bel effet.


Chapitre 13:
La deuxième loi de la thermodynamique.

Cette loi, aussi appelée principe de Carnot, introduit la notion de désordre émotionnel qui ne peut que croître au cours d'une rencontre, si elle est déterminante. Toute transformation réelle de sa vision du monde provoquée par l'état amoureux s'effectue donc avec création d'entropie. L'entropie, qui est la mesure du degré de désordre global intérieur, est souvent amplifiée par l’énergie dépensée sous forme de chaleur lors des corps à corps.

Remarque:

A ne pas confondre avec la théorie du chaos, qui elle nécessite deux propriétés supplémentaires, souvent présentes plutôt chez l'homme et qui rendent la relation non prédictible en pratique sur le long terme: Une très grande sensibilité aux conditions initiales de vie et la récurrence du désordre. La présence de ces deux propriétés spécifiques entraîne un comportement qualifié à juste titre de « chaotique ».


Chapitre 14: La loi de réfraction de Snell-Descartes.

La réfraction est le phénomène qu'on observe lorsqu'on déclare sa flamme prématurément dans un milieu transparent. Une relation encore peu solide paraît brisée. Cette fracture apparente n'est toutefois qu'une illusion et question de point de vue. A noter que la nature du milieu peut influencer l'indice de réfraction, selon que la déclaration est visqueuse ou qu'on y ajoute du sel, par exemple.

 

Lien vers les lois I: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/11/11/les...

Lien vers Les lois II: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/11/25/les...

 

14:56 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : physique, amour |  Facebook |

25/11/2011

Les lois de la physique appliquées aux relations amoureuses II (le retour)

pomme.jpgChapitre 8: La loi de Curie

Selon la loi de Curie, la susceptibilité magnétique du matériau est inversement proportionnelle à la température. Je constate avec étonnement que cette loi s'applique parfaitement à certains représentants de la gent masculine... Pour ces hommes dits "ferromagnétiques", le point de Curie est la température émotionnelle à laquelle il perdent leur aimantation spontanée pour la femme qui les attire. Au-dessus de cette température, ils se retrouvent dans un état désordonné dit « paramagnétique ». Je retourne au labo faire quelques tests, afin de déterminer si cet état est effectivement réversible.

Chapitre 9: Le modèle de corps noir

Le "corps noir" serait un homme apparemment idéal mais qui absorberait toute l'énergie qu'il recevrait, sans en réfléchir ni en transmettre. L'amour étant un rayonnement, il serait absorbé totalement et l'homme devrait donc apparaître comme sombre, d'où son nom.

Chapitre 10 : Le principe d’inertie de Newton

Tout corps persévère dans l'état de repos amoureux dans lequel il se trouve, à moins que quelque force, comme le désir, n'agisse sur lui, et ne le contraigne à changer d'état. Autrement dit, s'il n'y a pas de désir qui s'exerce sur le corps, la direction vers laquelle pourrait aller la relation ne change pas, ou ce qui revient au même, sa concrétisation est nulle.

Chapitre 11 / La maxime d’Antoine Lavoisier

« Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». De même, le sentiment amoureux est la transformation d’un idéal ou d’un fantasme préexistants. Si cet amour est déçu, il ne se perdra pas, mais servira à alimenter un nouveau fantasme, toujours plus précis, toujours plus inatteignable. C’est selon ce principe que les femmes continuent invariablement de croire au Prince Charmant, malgré des échecs répétés.

 

Lien vers Les lois I: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/11/11/les...

Lien vers les Lois III: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/12/07/les...

11/11/2011

Les lois de la physique appliquées aux relations amoureuses

infini-maths.jpg

Chapitre 1: La loi de Coulomb

Dans une relation, comme dans la loi de Coulomb, l'intensité des forces de frottements qui s'exercent entre deux corps peut être exprimée sous forme de glissements ou d'adhérence. Cette dernière ne devant effectivement pas être confondue avec l'adhésion, qui concerne le collage. Et le collage, dans une relation, c'est jamais bon.

Chapitre 2: Le principe de Le Chatelier

Les hommes sont très sensibles aux déplacements d'équilibre décrits par le principe de Le Chatelier. Lorsque leur petite vie en équilibre est soumise à une perturbation (introduction d'un nouveau constituant, une femme par exemple), ils tendent à s'opposer à cette perturbation, et à restituer les conditions initiales.

Chapitre 3: La fusion nucléaire

La fusion (dite parfois nucléaire) est un processus où deux personnes s’assemblent pour former un noyau plus lourd. Cette fusion dégage d’énormes quantités d’énergie provenant de l’attraction, due à l’interaction forte. En dépit des travaux de recherche réalisés dans le monde entier depuis les années 1950, aucune application de la fusion au niveau du couple à long terme n'a abouti, étant donné que cette application ne vise aucunement à contenir et maîtriser la réaction produite. Le résultat est donc généralement explosif à court terme.

Chapitre 4: La loi de Kozeny-Carman

La loi de Kozeny-Carman est une loi semi-empirique utilisée pour décrire les phénomènes de filtration. Après expérimentation, je constate que certains me la jouent parfois "Kozeny-Carman" avec leur iphone.

Chapitre 5: La résistance des matériaux

Dans une relation, comme dans les principes de la résistance des matériaux, lorsque l'intensité de la contrainte augmente, il y a d'abord déformation, puis au final rupture, la sollicitation dépassant la résistance intrinsèque du matériau.

Chapitre 6: La loi de Paschen

La loi de Paschen indique que l'apparition d'un arc électrique dépend de la pression, de la température, et de la distance. De même, quand entre deux personnes la température monte, la distance se réduit, et la pression des corps l'un contre l'autre devient effective, l'arc électrique apparaît.

Chapitre 7: La combustion

La réaction chimique de combustion (aussi appelée état amoureux) ne peut se produire que si l'on réunit trois éléments : un combustible, un comburant et une énergie d'activation en quantités suffisantes. On représente de façon symbolique cette association par le triangle du feu.
Le combustible peut être un coeur, 
Le comburant un regard, une odeur,
L'énergie d’activation, un baiser.

 

Lien vers Les lois II: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/11/25/les...

Lien vers Les lois III: http://catherinearmand.blog.tdg.ch/archive/2011/12/07/les...

11:22 Publié dans Science | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : lois, physique, amour |  Facebook |