UA-73135419-1

Les bulles

dfc105d4f6174dc68e556ef6bc095014.jpgOn nous le dit, on nous le répète sur tous les tons : la seule chose que nous puissions faire pour nous rendre utiles actuellement, c'est de ne rien faire du tout. Ne pas bouger, ne pas sortir, ne pas se plaindre, ne pas craquer, attendre. C'est la seule contribution possible au fléchissement de la fameuse courbe.

Alors, pourquoi nous plonger sans cesse et volontairement dans les chiffres (nombre de personnes testées positives, hospitalisées, décédées), pourquoi nous mettons-nous sous le nez tous les incendies viraux en cours dans le monde ? Qu'y pouvons-nous, à part rester sagement immobiles ?

C'est cette impuissance face à un constant flot de sombres informations qui nous pousse peut-être à une overdose de partages sur les réseaux sociaux de blagues, de photos d'enfance, de plages ou de bons petits plats. Ce n'est pas toujours drôle, c'est parfois envahissant ou hors de propos ; mais qu'importe. Ces petites vaguelettes positives que nous nous échangeons nous détournent momentanément de l'incroyable tempête dans laquelle nous sommes tous pris.

Soyons donc indulgents et bienveillants envers toutes ces modestes bulles de joie, même si elles éclatent et disparaissent après quelques instants seulement. Soufflons-en quelques-unes nous-mêmes...

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel