UA-73135419-1

Les "métiers qui comptent"

David_Graeber_2015-03-07_(16741093492)_(cropped).jpgLe décès survenu hier de l’anthropologue David Graeber, notamment connu pour son essai à succès sur "ces métiers qui n'apportent rien" me fait réfléchir à ma propre vie… Je suis reconnaissante à la vie, aux opportunités, au hasard peut-être d'avoir mis sur mon chemin des métiers qui comptent; dans le domaine de l'éducation à l'environnement tout d'abord avec les associations Agir21 et TerraWatt (devenues Terragir en fusionnant, encore active aujourd'hui), puis avec CinéTransat et les pianos en libre service, qui apportent du lien social et des petits moments de bonheur depuis près de 12 ans.

Cette année 2020 a bouleversé tout cela, avec l'annulation de tous nos projets. L'avenir est maintenant incertain, le mien comme celui des associations que je co-dirige. Que se passera-t-il en 2021 ? Nul ne le sait. Comment continuer à pratiquer un "métier qui apporte quelque chose" tout en étant capable de payer son loyer et ses factures ? Je n'ai pas encore de réponse, personne n'en a. Dans les domaines de la culture, du monde de la nuit et de l'organisation d'événements, nous sommes suspendus, sur le fil.

Nous ne savons pas si les financeurs publics ou privés accepteront de prendre le risque de nous soutenir, alors que les normes sanitaires peuvent changer à tout moment. Nous avançons à l'aveuglette, en tentant d'y croire, en se motivant, en cherchant des solutions. Les solutions ? Faire entrer des carrés dans des ronds. Organiser des événements où les gens se rencontrent, communiquent, partagent et créent des liens... mais sans s'approcher, sans se toucher, et en se souriant derrière des masques.

Nous devons nous réinventer, ou renoncer. Nous avons renoncé en 2020, sonnés, incapables d'envisager de nouvelles solutions à si court terme. Pourtant les solutions existent, elles doivent simplement être acceptées en mettant derrière soi l'ancien monde, en faisant le deuil d'une certaine conception du partage et de la rencontre. Tentons de rester, pour 2021, des "métiers qui comptent".

Commentaires

  • Je ne voudrais pas gâcher la fête, mais faudrait quand même revenir sur terre: Plus un "métier" produit un bien ou un service qui s’adresse a un besoin haut placé dans la pyramide de Maslow, moins il compte dans le sens ou on pourrait s'en passer sans problèmes trop insurmontables.

  • Et ces femmes qui sont enlevées en Afrique et prostituées de force en Suisse, dans l'indifférence générale, comptent elles??? Ref Temp Présent les prostituées nigérianes en Suisse! Là la gauche reste très silencieuse!!!

Les commentaires sont fermés.