UA-73135419-1

  • Privés de Jet d'eau

    1900087_10202261674637310_773367715_n.jpgNotre Jet d'eau...
    ce point d'exclamation joyeux dans notre rade ;
    ce fier totem autour duquel nos yeux ne peuvent s'empêcher de danser ;
    ce jaillissement franc, viril et fécond  ;
    ce point de ralliement symbolique ;
    ce support coloré de toutes les causes et journées spéciales ;
    cet appât à instagrameurs ;
    ce charmeur de vents, caressé et embelli par le foehn ;
    ce bienveillant ami des petits bateaux jaunes ;
    cet apaisant déclencheur de sourires et de bien-être…

    Voilà qu’on va nous l’enlever une seconde fois, en plein stratus persistant, en plein sommeil forcé des commerces, en pleine déprime… On éteint la Rade, on éteint la ville, on éteint nos coeurs. Pour mieux nous avertir, nous oppresser, nous punir. Nous n’obéissons pas assez, nous sortons trop, nous sommes trop insouciants… alors nous transmettons, nous contaminons.  Nous sommes coupables, vilains, et il fallait donc encore une fois nous le signifier.

    Privés de Jet d’eau et au coin !